Contact

Pour plus d’informations

COMPAGNIE DES ENFANTS NON NES
B. P. 14
L-5201 Sandweiler - Luxembourg
contact@compagnie-enfants-non-nes.com


 

Messages au sujet de l'avortement

Une petite sélection de messages sur l'avortement, reçus par les prophètes, les mystiques et les âmes privilégiées de notre siècle, est disponible dans cette section.

ESULTANZA

Vision du 11 janvier 2008

Le 11 janvier 2008, pendant la liturgie Eucharistique, c'était le premier vendredi du mois, on célébrait la Messe pour les petits enfants non nés. Pendant le déroulement de l'Eucharistie, j'ai vu comme une troupe de séraphins à la mince silhouette, pleins de lumière

On voyait en même temps beaucoup de lumières plus lumineuses que le soleil.
Il est difficile d'en décrire la luminosité, une quelconque confrontation lui ferait perdre son éclat, ne supporterait pas la comparaison. D'abord, je les ai vus petits, petits, mais au moment de la transsubstantiation, ils ont atteint une grandeur pour ainsi dire normale, mais je comprenais qu'ils devaient encore croître.
A ce moment-là, j'ai eu la certitude qu'il s'agissait des petits enfants non nés ; mon corps a commencé à se sentir léger, comme s'il volait, mais je me suis cramponnée au banc parce que, décidément, je ne voulais pas bouger.
Je saisissais chaque nuance de leur corps et toute l'Eglise semblait un océan de Lumière. Je me suis sentie comme plongée dans l'abîme de ma nullité et je vivais l'expérience d'Isaïe quand il a été investi de sa charge de prophète. A ce moment-là, j'aurais voulu disparaître pour que se révèle toujours plus Sa Sainteté trois fois Sainte.

Mes yeux ont vu le Roi des Armées, c'était au-dessus de tout et je me sentais une goutte dans cet océan de Miséricorde, et toutes ces lumières étaient arrosées de Son Sang.
De plus en plus cette force m'entraînait, et une voix profonde, très douce, très tendre me dit : « Ta mission, c'est la famille, tu M'aideras à la rendre selon Mon Cœur ; il y aura d'autres collaborateurs et collaboratrices qui se trouvent déjà en chemin pour un témoignage de famille vécu dans la Sainteté. Tu dois savoir que c'est vraiment de ces familles éprouvées, où il semble impossible que Ma Grâce puisse reconstruire là où le péché a détruit, oui, c'est vraiment de ces familles que surgiront de saintes familles parce qu'elles ont découvert dans leur péché que Je suis le Saint. Elles partent de zéro, c'est pourquoi le terrain est fécond, Je peux créer de nouvelles réalités, complètement différentes. Je peux détruire et reconstruire à partir des fondations. Ces familles qui se sont embourbées, qui ont été esclaves du malin pour de nombreuses années, sont les plus saintes parce qu'elles ne se fient plus à elles-mêmes ; elles se sentent pulvérisées par leur nullité, la Grâce les rejoignant, transforme, régénère, et rend, par ma Puissance, ce terrain en friche, et j'agis avec Toute-Puissance dans leur Cœur. Ils seront Mes amateurs de la Parole complètement abandonnés en faveur de Ma Volonté, et ils découvrent toujours plus, que faire ma Volonté c'est le Paradis où chaque personnalité se réalise pleinement. Tes yeux verront les vrais miracles. Je te remercie pour tout ce que tu fais et feras en faveur de la docilité à ma Mère, maintenant plus puissante que jamais. Tu vois ces petits enfants ? Ils étaient sacrifiés à Satan, mais maintenant ils sont Miens. Ils seront Mes Séraphins pour toute l'Eternité. Chaque Messe que l'on célèbre pour eux ou à leur intention devient, par le Sang de Mon Fils, sacrifice vivant, Saint et agréable à Ma Divine Majesté. Chaque Sainte Eucharistie est une entrée au Paradis de l'un de leur groupe. Répands ce secret pour tellement d'avortements qui se commettent. Ce sont de vraies semences de mort, mais avec le Sang Immaculé de Mon Fils, ils deviennent signes de vie pour la vie éternelle. Ce sont des germes de vie pour leurs familles et pour toute cette humanité homicide. A travers ces toute petites victimes, je peux faire naître de nouvelles familles là où il y a vraiment eu la mort. Ces êtres doivent parcourir un chemin de croissance au Paradis ; grâce à vos prières, elles en accélèrent l'évolution. »


ESULTANZA

Vision du 19 mai 2008

Après le 11 janvier, il y a eu diverses révélations, simples, courtes, que je définirais presque comme étant enfantines.
Je vois un petit globe, il s'appelle Maurice, c'est un chérubin à qui je suis particulièrement attachée parce que c'est justement par Maurice qu'a débuté ma nouvelle mission de marraine des enfants non nés ; c'est un crescendo.
La première approche avec cet enfant a eu lieu en février ; ayant appris que la mère voulait l'avorter, je l'ai baptisé à l'aube. C'est à partir de là que l'histoire avec Maurice est née ; c'est de là qu'ont démarré le témoignage de l'écrivain Carlo Carretto, ainsi que le groupe de prière voulu par Marie du Rosaire des enfants non nés le 15 et le 28 de chaque mois. J'ai ensuite découvert que le 28 est le jour de la fête de la Croix Glorieuse.
Ce chérubin s'est présenté tout simplement en disant qu'il était Maurice, cet enfant que j'avais baptisé à l'aube et de qui j'étais la marraine. De là j'ai commencé à recevoir des instructions qui se poursuivent encore maintenant.
Les premières choses que m'a dites Maurice sont les suivantes : « Tu sais marraine que quand tu baptises des petits enfants non nés tu les réveilles de la léthargie dans laquelle ils vivent. Quand ils reçoivent le baptême avec l'eau bénite, ils s'éveillent et voient le Père ; tu ne peux imaginer combien il est affectueux, splendide, merveilleux... C'est un moment fait plus de tendresse que d'épouvante en le voyant aussi grand ». Immédiatement après, ils voient leur Ange gardien et leur Saint protecteur. Le Seigneur leur fait connaître leurs parents, les petites sœurs et les petits frères, s'il y en a. Ici commence le chemin de récupération et de conversion des parents. Je lui ai demandé : « Comment faites-vous pour pousser les parents à la conversion ? Et il m'a répondu : « Avec un grand poids dans le cœur, nous leur rappelons ce qu'ils ont fait, mais doucement. S'ils sont indifférents ou distraits, alors s'allume en eux le sens de la culpabilité. Ce chemin se poursuit, il y faut du temps, de la patience, il faut beaucoup d'amour. Tu sais Marraine, nos cœurs sont remplis d'amour, quel que soit l'endroit où ils ont été assassinés, quel que soit le moyen de leur destruction, ces petits enfants sont toujours intacts après le baptême. Quand au cours de la transsubstantiation tu les mets dans le calice (trois petits enfants non nés) avec leur nom ils sont consacrés au Père, au Fils et au Saint Esprit, la rédemption de Jésus les rejoint immédiatement, et chacun d'eux acquiert la personnalité qu'il aurait eue sur terre. La croissance est lente mais continue, et avec le temps qui passe, leurs Anges gardiens et leurs Saints protecteurs obtiennent cette croissance de la Trinité, et à ce moment-là, ils font leurs choix, libres et personnels, et s'ils sont fidèles à leur choix, ils deviennent des chérubins ! Tu sais, il y a différents degrés. Certains d'entre eux sont au service de la Céleste Mère ; d'autres au service de leurs parents ; d'autres accomplissent un travail de prévention ; c'est pour cela, marraine, qu'ici on parle de félicité, de fatigue, mais d'une fatigue joyeuse, une fatigue qui nous rend beaux, lumineux, toujours plus transparents de Dieu le Père.

Le 9 mai, une de mes amies est venue me trouver et m'a donné le témoignage d'une mystique, une maman qui se prénomme Maria. De son témoignage, j'extrais ces paroles qui m'ont empêchée de dormir de jour et de nuit. C'était la même question que je posais au ciel : « Seigneur, pourquoi me fais-tu voir tout ceci ? » Jésus répond à Maria : « Maria, tu as un grand devoir à accomplir, ces petits réussiront à participer à la vision de Dieu le Père, du Fils et du Saint Esprit. Répands ce que je te dis, même parmi les prêtres. Tu rencontreras de l'incompréhension, mais avec le temps on reconnaîtra et on fera ce qui fait la joie de ces petits. Vous pouvez les baptiser ! Pour commencer, prie le Credo, puis prends de l'eau bénite, asperge-là dans toutes les directions et dis ces paroles : « VOUS TOUS QUI AVEZ ETE TUES DANS LE SEIN DE LA MERE,  PENDANT LE JOUR OU PENDANT LA NUIT ET ENCORE CEUX QUI SERONT TUES, AFIN QUE VOUS REJOIGNIIEZ A TRAVERS JESUS-CHRIST LA VIE ETERNELLE » (et ici collectivement le nom de baptême, Marie, Jean, Joseph, le Saint du jour.......) JE VOUS BAPTISE AU NOM DU PERE , ET DU FILS ET DU SAINT ESPRIT ». Dieu fera couler l'eau du baptême sur la tête des baptisés et il donnera à chacun son nom. Entends bien, comprends ce que je veux, autant de fois que vous les baptisez, vous ne pouvez jamais en faire assez, mais ainsi vous seront données les petites âmes auxquelles vous avez ouvert le ciel ; enfin, dire un NOTRE PERE, UN AVE, UN GLORIA.
Mon Amour miséricordieux, l'Amour surabondant de mon Père et de notre Esprit Saint se manifeste en ces temps de confusion et de déviation, temps qui pousse Dieu à être un Dieu Sauveur, Miséricordieux pour les petits enfants tués. Souviens-toi toujours de cet Amour, vivifie tes paroles du Credo du baptême avec les paroles du Psaume et avec des paroles d'amour réciproque et reconnaissant. Je t'aide ! Les âmes les plus simples peuvent aider ces tout petits et peuvent les baptiser ! Continue à répandre mes paroles, dépêche-toi à aider ces petits dont le nombre continue à s'accroître toujours plus. Avant qu'il soit trop tard pour eux et pour vous. Le temps s'écourte ! Reconnaissez votre temps ! »
Ce message reçu par cette mystique nommée Marie m'a touché le cœur, alors chaque jour, je me présentais devant l'eau bénite avec un calendrier, mais je comprenais que c'était insuffisant, alors j'ai crié vers le ciel « moi je veux tous vous sauver. Toi qui es la Toute-Puissance, prends ces quelques petits pains et poissons et multiplie-les. »
Justement hier, le 20 mai, je me trouvais à l'église pour célébrer l'eucharistie. J'avais dans le cœur cet appel d'aide pour tant de petits globes et l'église était pleine de saints et de petits globes que mon regard ne pouvait tous les contenir. Au moment de l'élévation du calice, au cours de la transsubstantiation, j'ai vu que le calice prenait petit à petit de l'ampleur, et dans mon cœur je disais « c'est peu, cela ne suffit pas » et il est devenu un fleuve, du fleuve, une source jusqu'à devenir une mer infinie, et je voyais cette mer pleine de sang, pleine de petits enfants flanqués de leurs anges gardiens et de leurs saints protecteurs. Près de la rive se trouvait Marie, grande, au-dessus du globe terrestre et elle faisait descendre sur ce sang ses larmes et ses bras s'allongeaient pour accueillir tous les petits.
Pour moi, cela été une joie immense ; ce matin encore, il m'est arrivé la même chose.


ESULTANZA

Vision du 25 mai 2008

Pendant l'offertoire, je procédais encore au baptême des enfants non nés, et à un certain point, j'ai vu la petite ampoule d'eau croître, croître toujours plus jusqu'à devenir elle aussi une mer, et dans cette mer, il y avait tous les petits enfants
immergés ; ils étaient très nombreux dans un cœur grand, grand, qui battait. Plus il était touché par ces petits enfants, plus il devenait grand, plus il acquérait de la puissance d'Amour, Toute-Puissance. Dans ce cœur qui battait, j'ai lu « le Cœur du Père » puis, pendant la consécration, petit à petit le calice devenait plus grand, et à l'intérieur, dans une mer de sang, il y avait un cœur qui battait et il y était écrit « Je suis la Rédemption pour tous ». Plus haut, voltigeait un autre cœur, grand, grand, qui soufflait continuellement, et à côté il était écrit : « Je suis le Souffle Vital ». Rejoints par ce souffle, tous les petits enfants se sont levés et se sont revêtus d'un habit blanc (aidés) par un Saint, tandis que les ailes de l'Ange Gardien les enveloppaient.


GLORIA POLO

Extrait du Témoignage « Sauvée de l'Enfer »

Chaque fois que le sang d'un bébé est versé, c'est un holocauste à Satan, qui blesse et fait trembler le Seigneur. Je vis dans le Livre de Vie, comment notre âme se formait, le moment où la semence parvient dans l'œuf Une belle étincelle jaillit, une lumière qui rayonne du soleil de Dieu le Père. Dès que le ventre de la mère est ensemencé, il s'éclaire de la lumière de l'âme.
Pendant l'avortement, l'âme gémit et crie de douleurs, et l'on entend un cri au Ciel car il est ébranlé. Ce cri résonne également en enfer, mais c'est un cri de joie ! Combien de bébés sont tués chaque jour ! C'est une victoire pour l'Enfer. Le prix de ce sang innocent libère chaque fois un démon de plus. Moi, j‘ai trempé dans ce sang et mon âme devint totalement enténébrée. A la suite de ces avortements, j'avais perdu la conscience du péché. Pour moi, tout était O.K. Et que dire de tous ces bébés à qui j'avais refusé la vie à cause du stérilet que j'utilisais ! Il n'est pas étonnant que j'aie toujours été amère, frustrée, dépressive. Et je sombrais encore plus dans l'abîme. Comment pouvais-je affirmer que je n'avais jamais tué !

 

SAINTE FAUSTINE KOWALSKA 

Petit Journal Santa Faustina - chapitre 1275 - Elle éprouve les douleurs de l'avortement

16 septembre 1937. Je désirais tant aujourd'hui, passer une heure en prière auprès du Très Saint Sacrement, pourtant toute autre était la volonté de Dieu. A huit heures, je ressentis de si violentes douleurs que je dus m'aliter immédiatement. Je me suis tordue de douleur trois heures durant, c'est-à-dire jusqu'à onze heures du soir. Aucun médicament ne me fit d'effet. Ce que je prenais, je le rejetais. Par moment ces douleurs m'enlevaient la conscience. Jésus me fit savoir que je venais de cette façon de prendre part à Son agonie au Jardin des Oliviers, et que Lui-même permit ces souffrances pour donner satisfaction à Dieu pour les avortements. Voici trois fois déjà que je passe par ces souffrances. Elles commencent toujours à huit heures du soir et durent jusqu'à onze heures. Aucun médicament n'est capable de les réduire. Quand s'approchent onze heures, elles cessent d'elles-mêmes, et je m'endors immédiatement. Le lendemain je me sens très faible. Cela m'est arrivé pour la première fois au Sanatorium. Les médecins ne purent en faire l'analyse. Ni piqûres, ni médicaments ne m'apportèrent de soulagement et moi-même je ne comprenait pas de quelle sorte de souffrance il s'agissait. J'ai dit au médecin que je n'avais eu de ma vie de telles souffrances. Il déclara qu'il ne savait de quoi il s'agissait. Maintenant je comprends ce que sont ces souffrances, car le Seigneur me l'a révélé... Pourtant, lorsque je pense que je devrai peut-être un jour souffrir à nouveau de cette façon, un frisson de terreur me saisit. Mais j'ignore si je vais souffrir encore de cette façon. Je laisse cela à Dieu. Ce qu'Il Lui plaît de m'envoyer, je le recevrai avec soumission et amour. Que je puisse seulement par ces souffrances sauver ne serait-ce qu'un de ces enfants de l'assassinat ! 


J.N.S.R. 

Extrait du Message de Jesus à JNSR du 23 février 2005


JESUS à JNSR : Dans le Message du 2 Février, lorsque Je t'ai annoncé que vous aviez une nouvelle Shoah, une nouvelle extermination devant vos yeux et vous ne la voyez pas, vous ne la comptez pas et elle existe. Elle est pour tous Mes enfants, elle couvre toute l'étendue de la Terre. Et le Ciel en pleurs vous demande de lutter pour qu'elle disparaisse à jamais, pour les siècles des siècles. Amen. Moi, le Dieu Unique et Vrai, J'ai désiré que tu prennes connaissance du grand désastre qui est à l'origine des grands maux que subit votre Monde. Tu ne tueras pas : La Terre entière est rougie du sang des innocents et la Parole de Dieu ne cesse d'être offensée. Trahir le Seigneur dans Sa Sainte Loi ne peut être pardonné.
L'ÉTERNEL : Les enfants, bien vivants dès leur conception, sont condamnés à mourir à cause d'une loi humaine votée à une grande majorité. Comme la mise à mort d'un taureau dans l'arène, l'enfant ne peut réagir, le crime est parfait, étant permis par une loi, satanique. Cet avilissement, pour certains qui ne voient là aucun mal, déshonore tout un Pays. Actuellement, le Mal est mondial, c'est le Massacre des Innocents qui dépasse en nombre, dans le Monde, plus de cent fois les cinq millions de victimes de la Shoah. La Vie est un Don de Dieu. L'homme est le Chef d'œuvre de Dieu. Devant ce désastre, qui est une révolte contre la Sainte Volonté de Dieu, ne soyez pas surpris de la révolte des éléments qui honorent Dieu à leur façon.


HILLE KOK (Volendam - Hollande)

Message reçu le jeudi 1er Juillet 2010 à 13h30

« La terre est recouverte de petits cadavres d'enfants »

Oh, mes enfants, qu'est ce qui vous attend donc, par le fait de commettre touts de meurtres d'enfants, de commettre tellement de péchés mortels.
Comme le Père vous punira tous pour cela.
N'avez-vous donc aucun sentiment d'amour maternel. Le petit enfant que vous portez, est un cadeau du Père que vous devriez apporter sur la terre.
Rien de tout ça, vous n'en voulez pas, vous choisissez pour le plaisir, et de charges, vous n'en voulez pas.
Quels drames, quelles afflictions à cause de tous ces meurtres d'enfants qui sont accomplis.
Le Père pleure, et entend le cris perçants de ces bébés. Les souffrances que ces petits doivent subir est atroce, et vous les docteurs, vous vous joignez à ces partis de la mort et vous êtes devenus toujours plus durs.
Vous ne voyez plus la création de Dieu comme enfants, mais comme des produits jetables.
Vous êtes devenus des docteurs infâmes et insensibles en agissant ainsi avec la création de Dieu le Père. Réfléchissez à ce que vous faites, les punitions serons éternellement lourdes si vous ne vous convertissez pas dans le Saint Sacrement de la confession.
La terre est recouverte du sang de ces petits cadavres d'enfants assassinés, cela retombera sur vous. Toutes les douleurs de ces bébés, tous ces meurtres d'enfants sont ressentis par le Père. Vous êtes devenus des meurtriers, sans Dieu ni loi, vous faites ce que les gens vous demandent. Vous êtes la pour sauver la vie et pas pour les assassiner.
Beaucoup sont possédés du mal qui vous laisse accomplir ces missions.
Quel plaisir a Satan par la mort de chaque âme, il est l'adversaire du Père. Sachez donc que vous amenez beaucoup de personnes à la mort spirituelle.
Si vous ne vous convertissez pas vous atterrirez en enfer.
Cessez ces meurtres d'enfants.
La Mère de Dieu pleure beaucoup de larmes à cause de ces petits corps d'enfants sans vie, qui n'ont eu aucune chance par leur propres mères, assassinés dans le sein maternel. Par ces actes lâches et bas, vous êtes tombés très profondément.
Votre vie spirituelle est perdue, demandez pardon au Père. Il vous pardonnera encore, son Amour est infiniment grand.
N'attendez pas, faites le maintenant, sinon il est trop tard pour vous, alors votre âme sera perdue.
Comme ce sera triste et affligeant. Vous aurez perdus la lumière et l'amour éternellement, à cause d'avoir avorté un enfant vivant de Dieu le Père.
Convertissez-vous, priez le Rosaire, portez votre protection, la petite Croix d'Amour à votre cou !
L'Amour vous aime.
Amen
Hille Kok

 

FILLE DU SOLEIL DE JUSTICE (France)

Message donné le 18.12.2009 par Jésus concernant l'avortement

Je suis le Seul Sauveur, personne à part moi, ne peut vous conduire au Père. Mon nom est « Le Seigneur » vivant pour les siècles.
Priez pour ces enfants à naître, priez pour qu'ils ne soient pas éjectés (*projeté au dehors avec une certaine force) du ventre de leur mère... Quel supplice pour moi... Quelle agonie dois-je subir au quotidien, je verse des larmes de sang devant cette génération tueuse d'enfants. Enfants qui m'aimez, réconfortez-moi... Offrez-moi ces petits avortés, offrez-moi ces enfants non désirés dont on veut se débarrasser si facilement... Offrez les moi afin que je puisse les combler de l'amour dont on les a privés.
Priez pour ces parents qui ignorent que l'avortement est un acte inspiré par mon adversaire, le jour où ils comprendront, sera pour eux, jour de honte, de larmes, de regret, de détresse.
Ces soi-disant sages qui légalisent l'avortement ne savent pas ce qu'ils font, ils rendent un culte à Satan... Larmes amères ils verseront lorsque je leur montrerais l'ampleur de leurs erreurs. (*le Seigneur m'avait déjà dit cette phrase là pour ceux qui éloignent ses petits de la Sainte Eucharistie.) Ils pensent détenir la vérité, ils s'imaginent que leurs décisions sont justes mais en réalité ils ne cherchent qu'à être glorifiés eux-mêmes par un peuple sans Dieu dont ils attendent les éloges.
Moi seul possède le pouvoir de donner la vie ou la reprendre, personne d'autre. Vous n'observez pas ma Parole ni mes commandements, vous promulguez des lois qui ne viennent pas de moi mais de celui qui -assoiffé du sang de mes petits innocents- me hait de toute éternité. (*Satan) Votre vue est obstruée par une large poutre, vous êtes aveugles et vous conduisez d'autres aveugles. Je suis venu pour rendre la vue à mes créatures, les amener des ténèbres à la Lumière... Vous,(*ceux qui votent pour l'avortement) vous conduisez mes petits au plus profond de la fosse... devrais-je rester sans rien dire!
Enfants de la terre, relevez-vous sans tarder car le jour vient où tout compte devra m'être rendu. Revenez à moi, j'essuierai les larmes de vos yeux si elles sont sincères, je mettrai le baume de la paix dans votre cœur si vous réparez le mal fait. Il n'y a pas de péchés aussi grands soient-ils que je ne puisse pardonner, ma souffrance s'amplifierait si vous doutiez de ma Miséricorde. Laissez-vous réconcilier avec votre Dieu. Je vous offre mon Pardon, demandez-le moi, ne refusez pas mon pardon, ne refusez pas mon amour. Je suis celui qui peut tout, je suis celui qui veut votre bonheur... De grâce, ne vous renfermez pas sur vous-mêmes, allez voir mes prêtres, avouez vos fautes et prenez le chemin vers la lumière du salut. Je vous invite à choisir la meilleure part, celle qui vous conduira en mes demeures de félicité. Je vous aime, ne rejetez pas l'Amour qui vous attend.
En vérité, je vous le dis: qui obverse me décrets et se confie à moi, ne périra pas.


VASSULA 

Message de Dieu à Vassula (Egypt) - années 1988/ 1994

Prie pour ces âmes, victimes de votre ère.
Je vous demande de vous immoler pour tous ceux qui aggravent Mes Plaies, en les voyant tuer leur enfant avant même sa naissance. Priez pour le sein qui forme ces enfants mais les oublie et ne s'en rappelle plus le nom.
Tu sais que Je t'ai défendu de tuer, génération ! [...] comment se fait-il que vous tuiez ? Présumez-vous pouvoir [...] insister sur votre innocence devant Moi au Jour du Jugement, alors que vous amoncelez les meurtres d'enfants à naître ? J'assiste du Ciel à des scènes effrayantes. Ah ! comme Je souffre de voir le ventre qui forme cet enfant, le rejeter et l'envoyer à sa mort sans un nom et sans regret. Le ventre qui l'a formé ne s'en souvient plus. A ceux-ci Je dis : " Tu peux aiguiser ton épée, mais l'arme que tu as préparée te tuera. A présent, ce n'est pas d'un enfant que tu es enceinte, mais de l'iniquité. Tu es en train de concevoir le Dépit et tu donneras naissance à la Mésaventure. Tu n'as creusé une fosse, ne l'as évidée, que pour tomber dans ton propre piège ! Ton dépit te reviendra sur la tête, comme te retombera sur la tête ta brutalité " (Ps 7.12-16).
Je suis un Père affligé d'un deuil prématuré parce que Je vois combien ce monde est plus prêt à tuer qu'à aimer. Des provocations massives de meurtres d'enfants surviennent quotidiennement. [...] devrais-Je rester silencieux ? C'est pourquoi la Justice s'abattra sur tout cela.
Aujourd'hui, les pratiques initiatiques de meurtres d'enfants se multiplient ; dois-Je rester silencieux ?
Aujourd'hui, Satan tente même les élus de Dieu. C'est pourquoi, le trouble se répand en cette génération qui construit ses tours avec du sang innocent et fonde ses patries sur le crime. Seul ce sacrifice plaît à Satan.


JUSTINE KLOTZ (Germania)

Messages au sujet de l'avortement, de la part de Jésus, de Marie et de Saint Joseph

(De la Mère de DIEU):
 "Ma fille, ne juge pas. C'est l'horreur des horreurs! C'est ainsi que le monde agit.
 Même de telles âmes reçoivent le Pain de la Vie. Il faut que tu aides à payer par l'expiation.
Il y en a tellement peu qui réflechissent encore sur le sens d'arracher à son propre corps un enfant que DIEU a donné à l'âme.
Que cela frappe le Coeur de Mon Fils, et Moi, parce que J'en dois répondre!
Laissez-Moi crier au monde entier: ce que J'ai fait pour vous préserver de ce péché! Ce sont-là des péchés contre l'Esprit Saint. - L'outrage est si grand! La Mort dans le sein d'une mère!
C'est bien au-dessous d'un animal, si l'on considère comment il aime ses petits! Seul l'Acte d'Amour peut les sauver!"
 (De Saint Joseph):
 "Tu peux baptiser les enfants qui ne naissent pas.
Une nuée de prières sera entonnée qui sera utile même à ces petites âmes
... Priez un acte de consécration à la Mère du Seigneur.
Je suis Joseph, leur père adoptif."
 (De la Sainte Vierge):
 "Ce sera une gloire pour Saint Joseph qui a offert toute espèce de sacrifice pour Mon Enfant. Il a été envoyé en tant que sauveur. Jamais il n'a pensé à lui-même, pour sauver l'Enfant et Moi. Il a parcouru de rudes chemins pour gagner le pain quotidien.
OUI, JE SUIS LA MERE.
Une fois il t'a demandé aussi de donner à ce coeur sa pureté. C'est un père pour vous aussi, tout comme il le fut pour l'Enfant et Moi.
Suppliez-le donc!
Je veux les donner tous à la vie. Il y a tant d'ardeur dans Mon coeur!
Je suis LA MERE DE LA GRÂCE. Cela aussi M'est accordé.
Ma fille, prends de l'eau bénite, puis prends ta croix avec l'indulgence pour les défunts et bénis avec cela ces petites âmes d'enfants et dis avec abandon:
 "Que DIEU vous bénisse et vous protège,
qu'IL fasse resplendir Son visage sur vous.
Qu'IL puisse vous accueillir dans Son Amour irrépressible!"
 Ils seront semblables aux enfants innocents. Cela vaut pour beaucoup d'entre eux, que l'Âme veut dejà transformer ...
 Si les mères savaient ce qu'elles font!
TOUTE CONCEPTION SE REALISE PAR DIEU!
Qui est autorisé à démolir le pont?
Elles perdent toute retenue - et vont vers le gouffre! L'enfant non. - Un jour elles l'appelleront en criant. Tout demeurera muet! - Il s'est agi d'un meurtre furtif - de son propre enfant! ...
C'est le meurtre d'un enfant!
Le monde entier en est menacé
 ... Malheur aux mères qui le font avec tant de légèreté!
Elles seront toutes soumises au jugement!
Aidez-les afin qu'elles ne puissent s'effondrer!
 LE PERE VEUT ÊTRE MISERICORDIEUX, c'est pourquoi on t'a montré cela (Madame J. Klotz venait de voir des enfants qui n'étaient pas nés).
IL VEUT DONNER AUX MERES LA POSSIBILITE' D'EXPIER.
 Aidez ces mères avec des enfants en cas de besoin pour empêcher que tout cela arrive.
On a de l'argent pour tant de divertissements. Prenez-en un peu! Soyez disponibles! Cette oeuvre portera des fruits dans son propre corps.
DIEU connaît le danger qui menace beaucoup de gens et Il l'évente.
 (Jésus, à l'égard de ces petites âmes):
 "Aidez ces mères à M'offrir - L'EXPIATION - afin que la faute ne les écrase pas! L'Amour est un Commandement qui concerne tous les hommes! Ne vous bornez pas à vous-mêmes, sinon vous resterez seuls!
L'heure de la grande Miséricorde arrive, qui couvre tout et qui peut couvrir. JE te rappellerai ces mots.


L'ACTE D'AMOUR EST UNE PRIERE IRRESISTIBLE POUR CETTE EPOQUE.

Ô Jésus, Ô Marie, je Vous aime !

Sauvez les âmes des prêtres,

sauvez les âmes.

Nous vous le demandons humblement,

et permettez-nous de répéter

cet ACTE D'AMOUR MILLE FOIS

à chaque respiration

à chaque battement de coeur. 

Les cookies assurent le bon fonctionnement du site. En le consultant, vous acceptez l'utilisation des cookies. OK En savoir plus